UN MESSAGE POUR TOI



Bienvenue sur le nouveau site de L’ONG PEHE. Ce qui te frappe en premier lieu, c’est son dynamisme mais surtout la popularité de notre organisation sur Facebook. L’ONG PEHE approche, au moment où je rédige ce message, la barre de 600 "J’aime" ou "Like". Ce nombre continuera de grimper à une vitesse vertigineuse dans les heures, jours, semaines et mois à venir si on se fonde sur les statistiques des visites sur le site en notre possession. Cela signifie qu’au moins entre 5.000 et 10.000 personnes savent notre existence et nous suivent régulièrement. Ceci est une marque de soutien et un appui aux activités nobles que nous menons. C’est très encourageant surtout quand la plupart des fans de L’ONG PEHE et des visiteurs sur notre site ne sont issus ni de notre village, ni de notre région: L’ONG PEHE a aujourd’hui une triple envergure régionale, nationale et internationale.


Je constate, et cela est personnel, un regain d’engagement de ta part et aussi de celle des uns et des autres à Abidjan et à Péhé. La semaine dernière, j’ai échangé avec notre Trésorier Adjoint, M. Séraphin TOHÉ, alors qu’il se trouvait dans son champ à quelques kilomètres de Péhé. Il était très désolé de l’arrêt de certains de nos chantiers – pour des raisons que tu imagines aisément. Cela m’a beaucoup affecté. Avec notre aîné Wahi Ben, j’ai pu aussi constater un sentiment à la fois de fierté et d’impuissance face à cette situation. Pareil à Abidjan. Mais nous ne devons pas baisser les bras.


Au cours de la même période, notre Secrétaire à L’Organisation, M. Nazaire BOHI, parcourt les séminaires et conférences pour nous hisser au rang des organisations qui comptent en Côte d’Ivoire. Notre Trésorier Général, M. Roland KOUKO, qui est installé à son propre compte, met souvent de côté les activités de sa société de consulting pour s’investir dans la finalisation de certains de nos projets phares. Dans l’ombre, le Département Technologie de notre Service de Communication met les bouchées doubles pour renforcer notre présence sur internet et sur les téléphones portables. L’ONG PEHE n’exclut plus désormais de créer sa propre application ou App. pour les téléphones Android. Quand? Le temps nous en dira davantage. M. Désiré SAOUÉ et Adolphe VAHA font des critiques et des suggestions très constructives qui nous font franchement avancer. Notre Secrétaire Générale, Mme Elisa KAHIBA, travaille sans relâche à mieux peaufiner notre image et notre stratégie de communication dans la presse nationale mais également auprès de tous les ressortissants de Toulépleu. D’anciens membres de La Direction de L’ONG PEHE tels que Hermann-Rodrigue KOUASSI, Luc-Mathieu SAOUÉ et Evariste LACCOTE suivent tout ce que nous faisons de près et contribuent, comme ils peuvent, à notre avancée.

 

Tous ces sacrifices, à quelque niveau que ce soit, se font, disons-le avec franchise, dans un climat particulièrement hostile. Il n’y a pas d’argent et c’est la gêne dans laquelle je me trouve souvent devant certains dilemmes qui résument bien la situation. Chaque membre doit donc se sentir le devoir de nous venir en aide pour la réalisation de nos projets. Quelques individus seulement ne peuvent pas faire de miracles. Rejoins-nous et apporte ta pierre à l'édiffice.


La semaine passée, j’ai lu un rapport que j’ai partagé aussi avec tous les membres de L’ONG PEHE sur l’état de la pauvreté en Côte d’Ivoire. En 1984, un ivoirien sur dix était pauvre. Aujourd’hui, c’est un ivoirien sur deux qui est pauvre, c'est-à-dire qui ne peut pas s’offrir plus de 600 F CFA par jour. Dans cette généralité, le Nord et l’Ouest de notre pays sont les plus touchés. C’est cela la réalité. Cela devrait t'interpeler en tant que fils et fille de Toulépleu et plus particulièrement de Péhé. Ma frustration est certes grande mais je ne suis pas de nature à jeter l’éponge parce que je suis convaincu que, le moment venu, ta mobilisation sera effective et plus concrète.

 

Même si nous ne sommes pas pour le moment à 100% de nos projets, j'ai tout de même quelques bonnes nouvelles à t'apporter. Aujourd’hui, nous sommes la plus importante ONG de développement rural dans le Moyen Cavally. Nous sommes la seule reconnue par l’Union du Fleuve Mano et la locomotive de la société civile dans la réalisation des projets intercommunautaires. L’engagement et la solidarité qui caractérisent l’ONG PEHE sont nos principaux atouts pour réaliser de grandes choses.


Je pense en toute sincérité qu’après plus de 7 ans de parcours commun, tu es maintenant convaincu que nous pouvons faire bouger les lignes et nous faire respecter. Je voulais donc te remercier du fond du cœur pour ton engagement, pendant toutes ces années, à la cause du développement de Péhé et de Toulépleu tout en espérant que tu feras plus encore pour tes parents, tes frères et soeurs afin de leur assurer un mieux-être social.


Merci et que Dieu te récompense au-delà de tes attentes.





Marc-Sylvère GUEI

Président de L'ONG PEHE